La lumière bleue et vous : impact sur le sommeil

Ordinateurs, tablettes, éclairages DEL, les sources de lumière bleue n’ont jamais été aussi nombreuses dans notre quotidien. Si les recherches s’accordent pour dire que cette lumière n’est pas entièrement inoffensive, quels sont, au juste, les risques qu’elle occasionne ?

Cette chronique aborde un premier risque : l’impact sur le sommeil. Pour ce faire, voici un texte récent paru dans Objectif Prévention, avec deux références utiles pour en savoir plus.


suzie

Écrans, lumière et insomnie
Par Suzie Desilets, OP 39(4), décembre 2016

Vous éprouvez de la difficulté à trouver le sommeil ? Vous croyez qu’un peu de lecture sur la tablette ou le téléphone intelligent aidera à vous détendre et à vous endormir rapidement ?

Détrompez-vous ! De plus en plus d’études révèlent que la lumière bleue émise par les écrans rétroéclairés perturberait la sécrétion de l’hormone du sommeil, la mélatonine, et nuirait ainsi à l’endormissement et à la qualité du sommeil.

Pour en savoir plus

GAUTIER, Marie-Anne, et autres. « Exposition à la lumière bleue. Quels sont les risques ? Quel serait l’intérêt de lunettes à filtres anti-lumière bleue ? », Références en santé au travail, 2016, no 147, p.121-123.

INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC. Le temps d’écran, une autre habitude de vie associée à la santé, INSPQ, 2016, 8 p. (TOPO : Synthèses de l’équipe Nutrition-Activité physique-Poids, no 12).


Prochaines chroniques La lumière bleue et vous:

  • Quel danger pour la rétine?
  • La fatigue oculaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s